1884 -Chemins de fer, transports, cocu, lourd camion, réunion de cultivateurs, achat de tabac, accidents

Le directeur général des chemins de l’Alsace-Lorraine, M. le conseiller privé Mebes à traversé notre gare hier, à 4h16 se rendant en  Italie accompagné de plusieurs membres de la direction de Strasbourg. Ces messieurs se rendent en Italie où vont traiter avec les compagnies Italiennes la question du transit entre les deux pays qui réclame quelques améliorations urgentes.

Transports.– D’après un avis reçu à notre gare, un arrêté ministériel n’autorise plus le transport en France des déchets de laine et de coton, que si ces marchandises sont emballées en caisses de fer blanc ou en bois d’au moins un centimètre d’épaisseur.

Séparation de corps. -Une surprise agréable? était réservée à un employé du chemin de fer qui revenait chez lui dans la nuit pour prendre son repos: en entrant dans son appartement, il constate en effet  que les lits, une montre, des tableaux et environ 200 m. en espèces avaient disparus: sa chère et fidèle moitié avait cru devoir le débarrasser de tous ces objets ainsi que de sa propre personne, qu’elle avait confiée à la garde d’un amant plus jeune, avec lequel elle avait pris le chemin de Paris pour y trouver le paradis qui, paraît-il, n’était pas au domicile conjugal.

Un lourd camion traîné par deux chevaux vigoureux et chargé de ballots de marchandises a failli provoquer ce matin un accident grave à la porte de Bâle, à la hauteur du Cercle social.

Le chargement était sans doute défectueux  car à cet endroit, une partie des balles à dégringolé dans la rue, atteignant légèrement un employé de l’octroi qui passait à proximité et qui en a été heureusement quitte pour la peur et un choc peu agréable.

Ensisheim, 1 février 1884, -On nous écrit: « Dimanche, à 2½ heures, il y aura dans la maison commune une réunion de cultivateurs, au sujet de la plantation de betteraves. Les betteraves serviraient à alimenter une petite fabrique qui tirerait d’elles le sucre qu’elles contiennent. L’établissement serait construit par M. Ostermeyer de Rouffach ».

Tout le monde souhaite prospérité à cette entreprise, dont la réussite serait dans l’intérêt du capitaliste et en même temps des planteurs. Reste à savoir si la culture qui demande des soins particuliers pourra, avec la main d’oeuvre si chère dans quelques communes, donner un résultat favorable au point de vue du rendement et du prix de vente. Pour moi j’ai bon espoir , et je ne suis certes pas le seul.

Benfeld. – On nous écrit: « Nos cultivateurs se sont émus  des agissements malhonnêtes employés par quelques courtiers et négociants pour l’achat du tabac en feuilles ; afin d’aviser  aux moyens de sauvegarder leurs intérêts, les principaux planteurs du pays on convoqué une réunion qui aura lieu demain samedi à la mairie de Westhausen et dans laquelle seront discutées les mesures de précautions à prendre dans le cas présent.

Niffer. -Un accident heureusement fort rare est arrivé dans cette commune à deux journaliers, les frères Ast occupés à recueillir dans un bateau les galets roulés par les eaux du Rhin. Pour remonter le courant du fleuve, assez rapide en ce moment, ils avaient attelé à une corde un cheval qui suivit la berge. Arrivé à un coude, la barque a été violemment entraînée par les remous; le cheval n’a pu résister à l’impulsion donnée et est tombé dans les eaux bouillonnantes. Les deux bateliers ont vu la mort de très près. La barque n’étant plus retenue , vint se heurter contre une souche, et ce n’est qu’à grande peine que les frères Ast ont pu atteindre le rivage en nageant. Le cheval a péri dans les flots.

Publicités

A propos wurtzele1

Généalogiste amateur intéressé par l'histoire de l’Alsace et des alsaciens , qui par le biais de son blog, cherche à interpeller des cousins qui s'ignorent :-)
Cet article, publié dans Haut-Rhin, l' Express, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s