1883, Mulhouse: Cheval ressuscité, accident & pick-pocket

Un officier de la garnison avait fait conduire son cheval malade à l’équarrisseur avec ordre d’abattre immédiatement l’animal souffrant. Quelle ne fut pas sa stupéfaction de rencontrer quelques jours plus tard son noble coursier attelé à un char de fumier?

Cette fois l’officier prit l’affaire en main. Le cheval a du être abattu en sa présence.

***

Le nommé Jean Schlosser, âgé de 63 ans environ, et demeurant à Zillisheim, était occupé hier matin à cueillir des cerises. A un moment donné, par suite d’un faux mouvement, perd l’équilibre et tombe d’une hauteur de quelques mètres sur le sol, le malheureux vieillard a été tué sur le coup.

***

Le PICK-POCKET arrêté avant hier pour avoir exercé son industrie à Belfort, est l’auteur des vols d’habillements commis il y a six semaines dans une maison de la rue Francklin et au quai d’Alger. Il porte encore un vêtement dérobé à cette époque. Il est de plus l’auteur de nombreux vols opérés en Suisse.

Advertisements

A propos wurtzele1

Généalogiste amateur intéressé par l'histoire de l’Alsace et des alsaciens , qui par le biais de son blog, cherche à interpeller des cousins qui s'ignorent :-)
Cet article, publié dans Haut-Rhin, l' Express, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s